Auteur du but victorieux sur penalty face à Toulouse (2-1), mardi soir,Zlatan a encore été le sauveur du PSG.

Le suédois rejette néanmoins une « Zlatan-dépendance » :

J’ai la chance de marquer ce soir. J’espère que ça va continuer comme ça pour moi mais ce n’est pas facile de jouer une équipe qui joue défensivement. J’espère que le troisième match sera plus ouvert. Je ne crois pas qu’il y ait une Zlatan-dépendance, je me sens bien physiquement et mentalement. C’est la clé pour très bien faire les choses. J’espère rester bien comme ça à tous les matchs et surtout nous qualifier en Ligue des Champions. C’est compliqué de rester concentré car on a 21 points d’avance, on est tous pros, on travaille bien mais ce n’est pas évident.

Modeste…