Et si Hatem Ben Arfa était devenu unijambiste ? C’est en tout cas ce que révèle Le Parisien. Lors d’un match opposant Newcastle à Manchester City, Nigel De Jong fait un tacle assassin sur Hatem Ben Arfa et lui inflige une double fracture tibia-péroné. Opéré à Manchester, HBA contracte alors une infection par staphylocoque doré pendant sa convalescence. Envoyé à la Pitié-Salpêtrière, les médecins ont finalement réussi à sauver la jambe de la pépite française !

source: gentside.com

Pariez sur le Foot avec Unibet - 100€ offerts