Le 13 mai dernier, le Conseil d’Etat avait suspendu le fichier « STADE », fichier automatisé de collecte de données des supporters. 

Hier, le conseil a tranché avec l’annulation de la possibilité de transmettre tout ou partie de ce fichier par la police aux sociétés sportives et aux fédérations !

Par conséquent , le PSG ne pourra plus détenir arbitrairement des listes de supporters contestataires, hors celle des interdits de stade durant le temps de leur interdiction. 
Le porte-parole de l’Adajis (l’Association de défense et d’assistance des supporters du PSG) a confié son soulagement :

Le PSG ne pourra pas constituer sa fameuse liste noire et là c’est gravé dans le marbre par le Conseil d’Etat. L’avenir nous dira si le PSG respecte cette décision car malheureusement on a pu voir dans le passé qu’il s’était mis plusieurs fois hors la loi.