Lyon reçoit Valence mardi en Ligue des Champions et joue samedi à 20h à Bordeaux.

Alors que le Paris SG se déplace à Nantes à 17h et va affronter le Shakhtar Donetsk mercredi. 

Pour l’entraîneur lyonnais Hubert Fournier, le message est clair : le club de la capitale est avantagé :

Clairement. Après on ne va pas pleurer. Je pense qu’on n’a pas le même pouvoir que le PSG qui est le financier du football français. Il est un peu normal qu’il ait des facilités à gérer les retransmissions télévisées étant donné que c’est lui qui les finance. On n’est jamais mieux servi que par soi-même. Une différence entre 17h et 20h ? Oui, ça fait une grosse différence pour la récupération.