En instance de départ, Lucas s’exprime sur sa situation depuis le debut de la saison.

« Le choc est brutal. Je suis dégoûté de ne plus jouer, de ne plus pouvoir m’exprimer comme je le faisais. Depuis que je suis à Paris, j’avais une moyenne de 50 matchs par saison, pas toujours titulaire, mais je pouvais apporter ma pierre à l’édifice en entrant en cours de match, »

« Cette année, tout a changé. Je ne suis pas content. Je pensais avoir construit quelque chose de solide avec le club, mais ce n’est visiblement pas le cas… Je sais que ça fait partie du football, qu’il faut garder la tête haute et continuer à travailler. C’est ce que j’essaie de faire, »