Lors d’une conférence de presse, Thomas Meunier a été amené à comparer son club, le Paris Saint-Germain et la Belgique. Il a également évoqué Thomas Tuchel, le nouvel entraineur parisien et Neymar, son coéquipier.

« Paris est un nouveau club qui s’enrichit chaque jour par les transferts qu’il fait, par sa communication, par son internationalisation. Pour moi, le fait que Paris n’ait pas encore passé les quarts de finale ou même gagné la Ligue des champions n’est qu’une question de temps, d’expérience et de maturité. Ça viendra un jour ou l’autre, c’est certain. Avec la Belgique, c’est différent. On a un groupe présent depuis des années, très talentueux et qui est arrivé à son apogée. Cette compétition-ci et la prochaine, dans deux ans, seront primordiales. Il y a une pression encore plus présente qu’au PSG. […]

Le coach est quelqu’un de compétent et professionnel, il ne se basera probablement pas que sur la Coupe du monde pour juger mes prestations. Il a sans doute vu des vidéos de mes matchs. Je n’ai pas encore eu de contact avec lui, mais il a mon numéro de téléphone donc s’il veut un rendez-vous avec moi, pas de soucis ! […]

Il peut être l’homme de la Coupe du Monde et même du siècle s’il le veut. Il est extraordinaire. C’est un joueur sensationnel qui pourra toujours faire la différence à un moment ou à un autre.»