Pour Etienne Moatti, chroniqueur de l’Equipe du Soir, vouloir jouer sans Cavani serait « suicidaire », même si le Paris Saint-Germain a réussi à briller sans lui face à Lyon.

 

« Ce sont les circonstances du match qui font que Cavani est sorti par Tuchel. Cela a tourné très favorablement pour le PSG avec Neymar et Mbappé proches l’un de l’autre. Est-ce-que ça peut donner des idées à Tuchel ? Peut-être. Surtout, ça vient après plusieurs matches où Cavani ne touche quasiment pas le ballon. Mais en Ligue des champions je ne vois pas Tuchel se passer de Cavani. Ce serait suicidaire. Avec l’avènement de Mbappé, on se disait que Neymar allait mal le prendre. Il faut dire que depuis le début de saison, ce n’est pas comme ça que cela se passe. Sur et en dehors du terrain, ça se passe extrêmement bien entre les deux. Avec Cavani, sur et hors du terrain, ce n’est pas le grand amour de ce qu’on en sait. »