Plutôt que d’être dans l’ombre du duo Gianluigi Buffon – Alphonse Areola au PSG cette saison, le gardien allemand avait préféré être prêté l’été dernier par le PSG dans son ancien club de l’Eintracht Francfort. Et depuis qu’il est au sein de l’équipe, le gardien de but a disputé 20 matches, encaissé 27 buts et gardé sa cage inviolée à 3 reprises toutes compétitions confondues. Kevin Trapp a satisfait ses dirigeants. Récemment, le portier international évoquait même dans la presse sa volonté de viser la qualification en Ligue des Champions en fin de saison. A l’heure actuelle, l’Eintracht occupe la 6e place du classement en Bundesliga et son club peut donc espérer une place dans la compétition à la fin de la saison. Trapp a mit tout le monde d’accord à l’Eintracht et le club compte bien s’attacher ses services de l’allemand de façon définitive.

D’après le média Bild, le directeur sportif Fredi Bobic se rendra en mars ou en avril à Paris pour discuter à propos du transfert du gardien de 28 ans. Le joueur a été prêté sans option d’achat par le PSG et l’Allemand est sous contrat jusqu’en juin 2020 à Paris. Cela signifie que Francfort va devoir payer une certaine indemnité de transfert pour posséder Kévin Trapp. Mais les dirigeants n’ont pas froid aux yeux et comptent bien faire les opérations nécessaires pour son transfert. De plus, en ce qui concerne le salaire du joueur, ce dernier serait prêt à faire un effort et baisser son salaire car Francfort n’a pas les moyens pour lui accorder le même salaire qu’à Paris.