Dominique Séverac, dans son édito dans le Parisien s’est exprimé sur le sacre du Paris Saint-Germain en Ligue 1 :

Pour Rennes, la finale de la Coupe de France a lieu une semaine trop tard. Jusqu’au milieu de de celle qui s’est achevé hier avec un net succès du PSG sur Monaco. Le PSG était devenu une équipe banale que tout le monde peut battre. […] Paris revient et, visiblement, il n’est pas content. […]Rennes n’aura pas qu’un problème Mbappé à gérer. Neymar est redevenu un footballeur hier soir.[…] La démonstration parisienne contre Monaco rappelle que le PSG demeure un superbe champion de France 2019, avec une attaque en feu, un Mbappé “zlatanesque” et les innovations de incessantes d’un coach inspiré.